L’interview de Romain Barnoud

Romain Barnoud, élève en troisième année du cycle ingénieur

 


Pourquoi avez-vous fait le choix de suivre un double-diplôme ?

Le double diplôme de Cranfield répondait parfaitement à trois de mes souhaits :

Dans un premier temps, je souhaitais compléter ma formation initiale par une dimension plus managériale tout en traitant des sujets techniques, à savoir les systèmes d’information.
J’ai fait ce choix là car je n’envisage pas d’être expert technique mais plutôt de travailler à un niveau fonctionnel, voire stratégique.

Dans un second temps, je ressentais l’envie de rencontrer des personnes de cultures différentes mais aussi de gagner en aisance en anglais. Partir un an permet de se plonger pleinement dans la culture anglaise et de rencontrer d’autres étudiants avec un background très différent du mien, ce qui permet une réelle ouverture d’esprit.

Après l’ISEP, j’avais en tête de continuer mes études dans une école de commerce française afin d’étudier la stratégie d’entreprise et de pouvoir ensuite travailler dans ce milieu-là. Pour tester la pertinence de mon projet professionnel, j’ai décidé d’intégrer l’université de Cranfield, une transition parfaite vers une école de commerce. Ayant apprécié le côté managérial du double diplôme, je continue mes études dès la rentrée prochaine avec le programme grande école de l’ESSEC.

 

Comment s’est passé l’année à Université Cranfield ?

L’année se découpe en trois parties. La première est composée de cours et dure environ 4 mois.
Le rythme de formation est typiquement anglais : 1 semaine de travail personnel puis 1 semaine de cours. Cependant, cette partie n’est pas uniquement théorique car elle intègre plusieurs études de cas concrets.
La seconde partie est consacrée à un projet de groupe de 3 mois avec plusieurs étudiants étrangers. J’ai eu l’opportunité de travailler pour l’entreprise de livraison DPD UK pour laquelle nous avons réalisé une mission d’excellence opérationnelle et de transformation digitale : un projet passionnant permettant d’échanger avec des professionnels et de travailler sur un sujet concret. La dernière partie de l’année est dédiée à la rédaction d’un mémoire. Ce dernier peut être alimenté par une expérience professionnelle, à savoir un stage, ce qui m’attirait tout particulièrement. Ainsi, j’ai réalisé mon stage chez Accenture Consulting pour travailler sur des problématiques de transformation digitale. En parallèle des études, j’ai pu à la fois voyager en Angleterre et en Europe mais également profiter de la vie sur le campus en faisant du sport et en allant régulièrement à la soirée hebdomadaire du Pub.

Que vous a apporté cette expérience ?

Ce mastère, au sein de l’université de Cranfield, s’inscrit dans la “School of Manufacturing”. Par conséquent, de nombreux cours sont en lien, de près ou de loin, avec des problématiques industrielles. Ainsi, j’ai pu découvrir les problématiques industrielles, inconnues à ma connaissance auparavant, comme la logistique ou la gestion des opérations.
Ensuite, les cours m’ont apporté une connaissance précise de la relation entre le cœur de l’entreprise et les systèmes d’information. De manière plus large, les cours ont approfondi ma compréhension de l’entreprise et de ses enjeux, aspect m’étant très utile pour mon stage actuel. Travailler avec des étudiants dans un projet de groupe était un réel challenge managérial, similaire à celui de l’APP, qui m’a permis de renforcer ma compétence de gestion de projet. Lors du projet de groupe, nous avons travaillé avec des professionnels anglais et plus précisément avec des personnes habitant à Birmingham, ville connue pour leur accent très spécifique. Cet aspect a ajouté de la difficulté à notre projet et m’a permis d’améliorer ma compréhension de l’anglais. Pour finir, tout au long de l’année, j’ai gagné en ouverture culturelle en travaillant avec des étudiants de cultures différentes de la mienne.

 

A quel(s) métier(s) prépare(nt) ce double-diplôme ?

Ce double diplôme est très pertinent pour les métiers ayant un lien avec le management et les systèmes d’information, comme business analyst ou encore la partie conseil en management de certaines boîtes de conseil. J’ai notamment pu intégrer Accenture Consulting grâce à Cranfield.Comme expliqué précédemment, ce mastères’inscrit dans la “School of Manufacturing”. Il vous permet ainsi de viser des postes dans la logistique, dans l’excellence opérationnelle ou encore dans l’industrie de manière plus large. Néanmoins, réaliser ce double diplôme ne vous rend pas moins pertinent pour des postes plus techniques auxquelles préparent l’ISEP, qui restent accessibles après.