Témoignage d’expat’ : Vancouver

Amy, étudiante en cycle intégré international promo 2021, nous raconte son échange en summer school après sa première année à l’ISEP.

Bonjour, pouvez-vous présenter votre parcours ?

J’ai intégré le cycle intégré international de l’ISEP après avoir obtenu mon Bac S. En ce qui concerne l’international, on a eu le choix entre deux formules. Effectuer deux semestres académiques séparés ou bien une année complète en Chine en cycle ingénieur et le Summer School en fin de première année préparatoire.

Pourquoi avoir choisi ce pays pour partir en Summer School ?

Ayant opté pour l’année complète en cycle ingénieur, pour le Summer School on avait le choix entre le Canada et la Chine. J’ai décidé d’aller à Vancouver, d’abord parce que je ne suis jamais allée au Canada et que c’était une bonne occasion d’y aller, tant pour la visite d’un nouveau pays, que pour le fait de pouvoir pratiquer et améliorer mon anglais.

Aviez-vous des appréhensions avant de partir ? Pour préparer votre échange ?

Non je n’avais pas vraiment d’appréhensions. On nous a confirmé notre destination pour le Summer School suffisamment en avance pour pouvoir préparer toutes les formalités sans être dans l’urgence.

Comment s’est passée votre installation ? Où étiez-vous logée ?

Notre installation s’est très bien passée. Avec les autres isépiens, nous avions tous pris le même vol donc en arrivant à l’aéroport nous avons pu bénéficier d’un pick-up. On était logés sur le campus de BCIT dans les résidences étudiantes.

Quel était votre rythme durant le Summer School ?

Le rythme était très agréable pendant le Summer School. Nous avions 2 heures de cours d’anglais le matin, et la plupart de nos après-midis étaient libres sauf les jours où BCIT nous avait organisé une sortie. On avait donc du temps pour faire et visiter ce que l’on voulait. De plus, le campus de BCIT dispose de quelques endroits où manger et est relativement bien équipé au niveau sportif. Il dispose d’un gymnase, d’une salle de sport, d’une piste, de courts de tennis…

Et au niveau des différences culturelles ? Avez-vous eu des difficultés à vous adapter ?

On est partis en juillet, c’était l’été donc il n’y avait pas beaucoup d’étudiants sur le campus et on n’a pas vraiment pu échanger avec les étudiants locaux, l’adaptation était donc assez facile. On aurait peut-être pu en apprendre encore plus en observant et échangeant avec plus d’étudiants.

Quels ont été vos coups de cœur, votre meilleur souvenir ?

Vancouver est une très belle ville, elle me paraît très spacieuse, aérée. Ce qui doit notamment être dû à la largeur des routes qui est beaucoup plus grande comparé à celle des routes en France. Mais ce qui m’a le plus touchée c’est la beauté de la nature, la diversité des paysages que l’on peut voir là-bas. En effet, son positionnement géographique nous permet d’avoir en plus des forêts, et des lacs, la plage mais également la montagne facilement accessible en bus. Mon meilleur souvenir est tout le temps que j’ai passé là-bas, il est difficile d’en choisir un spécifique.

Et le pire souvenir ? Une expérience que vous auriez préféré éviter ?

Je n’en avais pas eu pendant toute la durée mon séjour, jusqu’au jour où l’on est revenus en France. En sortant de l’avion après 10 heures de vol, j’ai appris que ma valise était restée à Vancouver !

Pour vous cela a-t- il été une expérience bénéfique ? Le recommanderiez-vous ?

J’ai vraiment apprécié ces quelques semaines passées à BCIT à Vancouver. C’était une superbe expérience et je le recommande fortement! J’ai pu voir, faire de belles rencontres et des tas d’activités, mais surtout, en apprendre beaucoup sur le Canada dont je ne connaissais pas grand chose avant d’y aller.
Je pense que ce concept de Summer School est bénéfique, car c’est un bon moyen : d’améliorer une langue (car on est amenés à parler dans la langue locale), mais également d’apprendre plein de choses sur la culture d’un pays, en visitant, en échangeant avec la population locale et pendant les cours. Comme le Summer School se déroule pendant l’été à la fin de l’année scolaire, on est dans un meilleur état d’esprit, plus détendu.

À lire aussi

Témoignage d’expat’ : Prague
Alexandre, promo 2020, nous raconte son échange académique à Prague en 2ème année du cycle intégré international. Bonjour, pouvez-vous... Lire la suite
Témoignage d’expat’ : Hong Kong
Sanguita et Anastasia, promo 2017, nous racontent leur échange académique à Hong Kong en 3ème année du cycle ingénieur.... Lire la suite
APB : 1h00 pour découvrir le Cycle Intégré International
C’est le moment de faire les choix APB ! Pour vous aider dans vos choix, nous avons répondu à... Lire la suite