Cycle ingénieur

L’ISEP forme en 3 ans des ingénieurs généralistes en technologies du numérique.

Cycle ingénieur – voie classique

Le cycle ingénieur voie classique comporte une partie académique occupant 4 semestres et une partie pratique à caractère professionnel consacrée à deux stages en entreprises (d’une durée cumulée de 9 mois minimum).

Les étudiants doivent valider une expérience à l’international soit lors du stage soit en effectuant un semestre dans l’une de nos 115 Universités partenaires dans le monde entier.

Cycle ingénieur – voie de lapprentissage

L’ISEP permet à environ 20% de ses élèves de suivre le cursus ingénieur par la voie de l’apprentissage. Quelle que que soit la voie choisie (classique ou apprentissage), la formation conduit au même diplôme et l’organisation des enseignements se fait dans le même esprit, avec un souci de souplesse assurant une grande diversité de l’offre pédagogique.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’apprentissage.

Première année : Tronc commun

La première année du Cycle ingénieur constitue un tronc commun s’articulant autour des domaines scientifiques et techniques essentiels au monde du numérique : électronique, informatique, télécommunications, traitement du signal et sciences fondamentales.

Mais également : formation managériale, langues vivantes et culture générale.

Cette première année débute avec le mois de coupure pédagogique destiné à découvrir le monde des ingénieurs et plus particulièrement les métiers qu’ils exercent :

  • Conférences animées par des professionnels qui partagent leurs expériences et leur parcours.
  • Visites d’entreprises et de laboratoires couvrant toute la diversité des métiers liés au technologies du numérique.

Le mois de coupure pédagogique est aussi l’occasion d’initier les élèves au travail en groupe préparant à la nouvelle approche d’Apprentissage Par Projet (APP).

 

L’Apprentissage Par Projet occupe une place importante dans l’enseignement des bases de l’informatique, de l’électronique, du traitement du signal et des télécommunications. L’objectif poursuivi est de développer – via les possibilités offertes par le travail en groupe sur un projet transverse se déroulant sur l’ensemble de l’année – les compétences indispensables pour le démarrage d’une expérience réussie en entreprise.

Naturellement, ces bases sont complétées avec des approches variées : de l’approche classique au e-learning en passant par des projets d’application.

 

S’ajoutent à ces enseignement scientifiques et techniques :

  • Une solide formation managériale
  • Une formation générale qui comporte deux langues vivantes obligatoires dont l’anglais, incontournable.
  • Des séminaires de culture générale.

Ces derniers donnent une large ouverture sur l’ensemble des problématiques de la modernité.

Deuxième et troisième années : les parcours

À partir de la deuxième année du cycle ingénieur l’offre pédagogique se décline en parcours personnalisés qui répondent de façon adaptée à des métiers en plein essor, et donc aux attentes des entreprises des technologies du numérique.

La diversité des parcours, tant sur le plan purement technique que sur le plan de l’orientation professionnelle, observe des constantes de notre formation d’ingénieur :

  • une expérience pratique évidente par le biais des stages ou de l’apprentissage ;
  • une expérience internationale significative via un ou deux semestres dans des universités étrangères partenaires.

Chaque élève est libre de choisir un parcours parmi ceux proposés ; mais il peut aussi construire un parcours nouveau cohérent, correspondant à un projet professionnel bien mûri, et le suivre après validation.

Les parcours s’articulent autour de 3 axes.

  • Le premier axe définit le cœur du parcours et comporte des modules techniques spécifiques liés aux différents domaines du numérique. Ces modules déterminent l’orientation technique du parcours.
  • Le deuxième axe permet une personnalisation du parcours en choisissant des modules complémentaires techniques, managériaux ou d’ouverture vers domaines variés.
  • Enfin, le troisième axe pointe vers les domaines d’enseignement général et managérial, ainsi que les langues vivantes.

Doubles diplômes

Chaque année, l’ISEP offre l’opportunité à ses élèves ayant validé les deux premières années du cycle ingénieur de partir effectuer un double diplôme dans des Universités ou Écoles partenaires, en France ou à l’étranger.

 

À l’étranger, les élèves ont le choix entre 23 doubles diplômes avec nos universités partenaires.

 

En France, plusieurs doubles diplômes existent également, et notamment :

 

En 2008, l’ISEP et Audencia Nantes ont lancé un double-diplôme « ingénieur-manager » qui s’inscrit dans le projet pédagogique de l’ISEP d’ouvrir le champ de compétences de ses élèves au-delà de la technique pure, notamment en matière de management et d’entreprenariat. Pour en savoir plus sur Audencia Business School…

 

 

Depuis 2017, l’ISEP offre à ses étudiants la possibilité d’effectuer leur troisième année d’ingénieur sur un des campus de CentraleSupélec, et d’obtenir un diplôme de spécialisation parmi Systèmes interactifs et robotiques, Mathématiques appliquées au traitement de l’information et du signal, Systèmes informatiques ou Systèmes électroniques, réseaux, images.

Pour en savoir plus sur les diplômes de spécialisation de CentraleSupélec…

 

 

Deux doubles diplômes de niveau M2 sont proposés en partenariat avec l’Université Paris Saclay.

Le M2 Systèmes Avancés de Radiocommunication permet d’acquérir des connaissances fondamentales en communication sans fils dans l’optique d’une carrière orientée recherche. Pour en savoir plus sur le M2 Systèmes avancés de Radiocommunication (SAR)…

 

Le M2 Data Sciences – où interviennent l’Université Paris Sud, et de grandes écoles telles que Telecom, l’ENSAE, l’École Polytechnique – permet d’acquérir les compétences nécessaires pour l’extraction de connaissances à partir de grandes masses de données (Big Data).

Pour en savoir plus sur le M2 Data Sciences…

Frais de scolarité

  • 1ère, 2ème ou 3ème année du Cycle Ingénieur : 8 220 €