L’entreprise au cœur du projet

Depuis sa création en 1955, l’ISEP entretient un dialogue permanent avec le monde professionnel

Au-delà de leur participation aux instances de gouvernance, les entreprises sont associées au projet pédagogique de l’école, dans sa conception comme dans sa mise en œuvre. Cela permet de garantir aux élèves une formation parfaitement adaptée aux besoins actuels et futurs des entreprises.

L’objectif de cette démarche est de former des ingénieurs dotés d’excellentes compétences techniques dans des secteurs de pointe, accompagnées de qualités humaines et managériales leur permettant de s’adapter à un contexte de plus en plus en plus mondialisé et multiculturel, et d’évoluer vers des postes à haut niveau de responsabilité ou de créer avec succès leur propre société.

Cette implication des entreprises dans la vie de l’ISEP se manifeste sous plusieurs formes, qui peuvent s’additionner, et dont voici quelques exemples :

 

  • propositions de stages, d’apprentissage ou de CDI
  • propositions de jeux, challenges, concours
  • rencontres avec nos étudiants : forums, simulations d’entretiens, participation à certains jurys
  • participation à la coupure pédagogique (au début du cycle ingénieur) : visites d’entreprises, présentations métiers
  • propositions de projets aux étudiants de dernière année (par équipes)
  • interventions d’experts dans les cursus, à travers des cours ou des présentations ponctuelles
  • versement de taxe d’apprentissage
  • soutien aux associations étudiantes de l’ISEP
  • parrainage de promotion
  • parrainage de parcours de spécialisation.

 

Cette collaboration avec le monde économique nous permet, en complément de la formation académique qui est dispensée à nos élèves, d’accompagner pleinement ces derniers dans l’élaboration de leur projet professionnel.

Les contacts réguliers avec nos entreprises partenaires les aident à découvrir différents métiers et opportunités de carrière, à confronter leurs attentes avec les réalités du marché, à mettre en pratique les enseignements reçus et ainsi à accroître petit à petit leur employabilité.

 

Cette pédagogie professionnalisante porte ses fruits puisque l’Usine Nouvelle classe l’ISEP 1ère école d’ingénieurs privée de France en 2017, 2ème école d’ingénieurs du numérique, et 11ème sur 106 au classement général.

RECRUTER NOS ÉLÈVES INGÉNIEURS

LES STAGES

En cycle ingénieur

Les élèves du cycle ingénieur doivent effectuer 9 mois de stages obligatoires minimum, répartis en deux stages longs :

 

  • 4 mois minimum en 2e année pouvant aller jusqu’à 6 mois (période juillet-décembre) : il doit permettre à l’élève d’utiliser et de valoriser les connaissances qu’il a acquises en les mettant au service d’une entreprise. La pratique de l’apprentissage par projet en 1ère année rend les élèves rapidement opérationnels.

 

  • 5 mois au minimum en 3e année (période février-juin possibilité jusqu’à fin septembre) : il représente une transition indispensable entre les études et la vie professionnelle ; il ne doit pas être une simple contribution de l’entreprise à la formation des ingénieurs. L’ISEP exige en effet des élèves qu’ils trouvent un stage qui corresponde à un ou plusieurs besoins de l’entreprise, au cours duquel leur sera confié un travail d’un niveau comparable à celui que l’on propose à un jeune diplômé.

Contact stage ISEP :

François Falconnet – Responsable des stages

28, rue Notre-Dame des champs – 75006 Paris
francois.falconnet@isep.fr / 0149545222
Déposer une offre de stage

ACCUEILLIR UN ÉLÈVE INGÉNIEUR EN APPRENTISSAGE

 

Environ 20% des élèves de l’ISEP effectuent leurs études en alternance. Cette possibilité est offerte dès la 1ère année à des élèves titulaires d’un DUT ou issus de « prépas ATS », en 2ème et 3ème années du cycle ingénieur pour les autres élèves issus des classes préparatoires ou du Cycle Intégré International.

Cette alternance s’effectue sous statut d’apprenti. L’expérience a montré que le rythme hebdomadaire d’alternance, 3 jours à l’ISEP/2 jours en entreprise, ou 2 jours à l’ISEP/3 jours en entreprise selon les semestres, était bien adapté aux besoins de nombreuses entreprises. Il permet un investissement continu et dans la durée.

 

En accord avec la Région Ile-de-France, il est demandé à l’entreprise qui accueille un apprenti de financer si possible le coût réel de sa formation (12.606 € par an en 2016-17), via la taxe d’apprentissage. Si cette somme excède les capacités de versement de l’entreprise, le CFA souhaite que cette dernière s’engage à assumer au minimum le montant des frais de scolarité facturés aux étudiants en cursus classique, soit 8.220 € pour 2017-18. Le complément peut être apporté sous la forme de trésorerie propre.

Contact du Centre de Formation des Apprentis (CFA) ISEP :

Carine Thury-Guenin – Assistante de gestion CFA

28, rue Notre-Dame des champs – 75006 Paris
cfa-isep@isep.fr / 0149545231
Vous souhaitez déposer une offre d'apprentissage, d'emploi, de VIE ou de stage ?