Les projets

Page en cours d’enrichissement

Projets en cours

team

Projet Treat cSVD

Développer des thérapies grâce à l’identification des gènes

team

Projet 6G BRAINS

Un réseau radio-lumière pour une connexion massive

team

Projet Fed4Fire+

Federation for Fire Plus

Projets antérieurs

team

Projet IoRL

L'Internet du futur

Plus loin que le Wifi, vers un standard global !

Il est parfois difficile d’acc

team

Projet EPHYL

Objets connectés

La consommation énergétique : une problématique pour les objets connectés.

Ave

team

Projet IDEAC

Agro-climatologie

Intégration de données environnementales pour l’agro-climatologie

Le projet ID

team

Projet Waves

Système de gestion de flux de données sémantiques

L’objectif du projet WAVES est de concevoir et développer une plateforme générique qui gère en

team

Projet DAP

Détection automatique des pollens

DAP – Détection automatique des pollens

Près d'une personne sur trois est alle

team

Projet USNB

Outils Numériques et Civic Tech

USNB - Universal Social Network Bus

Les appareils mobiles personnels et les objets

team

Projet BSS

Bike Sharing Systems

Systèmes de véhicules en libre-service : Modélisation, Analyse et Optimisation.

team

Projet REAF

Récupérateurs d’énergie autonomes et flexibles

Alimentation énergétique de capteurs communicants dans les systèmes flexibles

C

team

Projet IoRL

L'Internet du futur

Plus loin que le Wifi, vers un standard global !

Il est parfois difficile d’accéder à l’Internet sans fil à l’intérieur des bâtiments. Soit parce que le mobile ne passe pas bien, en raison de la structure du bâtiment, soit parce que le Wifi n’y est pas installé. Co-financé par la Commission Européenne, le projet IoRL (Internet of Radio Light) a pour ambition de rendre l’accès à l’Internet plus performant et sécurisé en combinant deux technologies : l’Internet de la lumière (Li-Fi) et la 5G.

La première année du projet se dédié à l’élaboration des scénarios de cas d’usages, au recueil des exigences techniques et des besoins des utilisateurs, au développement du système et de son architecture technique. Les tests seront réalisés, fin 2019 / début 2020, au Musée Français de la Carte à Jouer d’Issy-les-Moulineaux, dans le métro de Madrid, dans des logements britanniques et dans un supermarché chinois.
Le projet IoRL contribuera également à l’établissement d’une norme mondiale pour l’Union Internationale des Télécommunications. C’est l’un des projets sur lesquels travaillent chercheurs et industriels aux côtés de la Commission Européenne dans le but de déterminer les standards de la future 5G (fin 2019).

Pour en savoir plus sur le projet : Site web

Responsable : Xun Zhang

Type de financement : EU-H2020

Période d’étude : Juin 2017 – Mai 2020

Cas d’application :
Positionnement en intérieur
Communication multimédia dans la maison intelligente
Système de guidage dans les musées
Navigation entre les stations dans le système ferroviaire

Expérience réalisées et réussies : 5G, positionnement en intérieur testé à l’ISEP

Voir la liste des partenaires sur le site dédié IoRL (5G PPP)

follow me on
team

Projet EPHYL

Objets connectés

La consommation énergétique : une problématique pour les objets connectés.

Avec plus de 100 milliards d’objets connectés estimés en 2020, l’internet des objets (IoT) se situe actuellement au cœur de l’évolution numérique. En effet, l’IoT rend désormais possible au quotidien l’offre de services et applications sécurisées et optimisées, qui sont distribués sur des réseaux d’objets communicants, intelligents et interconnectés. Pour rendre possible cette interconnexion entre objets communicants, différentes technologies longues et courtes portées sont proposées. Les solutions courtes portées permettent aux objets d’accéder à internet via un nœud relai servant de passerelle internet par un support physique (connexion filaire ou autre). Les solutions longues portées appelées Low Power Wide Area Network sont exploitées en bandes licenciées (Narrow-Band IoT et LTE Category M) et en bandes non licenciées (comme Sigfox et LoRA).

L’objectif général du projet EPHYL est de proposer, évaluer et expérimenter des améliorations dans les réseaux cellulaires pour ces objets connectés. La problématique plus générale de la gestion des ressources radios, les aspects de couverture, de qualité des liens, et surtout de consommation énergétique seront des critères de performance de comparaison des solutions proposées.

Pour en savoir plus sur le projet : Site web

Responsable : Lina Mroueh

Type de financement : ANR (Agence Nationale de Recherche)

Période d’étude : 2017 – 2020

Cas d’application : proposition de nouvelles formes d’ondes pour la transmission dans les réseaux d’objets connectés.

Les partenaires :
CEA
CentraleSupélec
INRIA
ANR

follow me on
team

Projet IDEAC

Agro-climatologie

Intégration de données environnementales pour l’agro-climatologie

Le projet IDEAC contribue au développement d'une agriculture performante, novatrice et respectueuse de l’environnement grâce à l'exploitation et l'enrichissement des données météorologiques et climatiques massives. Cela passe par la mise en place d'une plateforme de collecte et d’intégration de flux de données à partir de sources hétérogènes (services web, capteurs, etc.) en mode cloud. Ces données alimenteront des algorithmes de Data mining collaboratif et incrémental permettant l’amélioration de la qualité des données climatiques pour, par exemple, faire de la prévision météorologique à très courte échéance en utilisant des bases de données historiques issues de réseaux de stations météo.

Responsable : Raja Chiky

Labellisation : Cap Digital

Type de financement : Fonds Européen de développement régional (FEDER)

Période d’étude : Octobre 2018 – Avril 2020

Cas d’application : prédire les risques climatiques tel que le risque de gel en agriculture.

Expériences réalisées et réussies : un prototype Big Data est en cours de test à l'ISEP

Les partenaires
CAP 2020

follow me on
team

Projet Waves

Système de gestion de flux de données sémantiques

L’objectif du projet WAVES est de concevoir et développer une plateforme générique qui gère en temps réel et d’une façon intelligente des flux de données massifs provenant de sources de données hétérogènes.
Le projet WAVES vise à explorer de nouvelles voies pour la fouille de flux massifs de données en temps réel via l’expérimentation d’une approche algorithmique en rupture. Au sein d’un environnement distribué sous forte contrainte de vélocité, les défis du projet WAVES sont les suivants : gérer efficacement ces flux massifs de données en temps réel, interconnecter différentes sources de données, les enrichir, raisonner sur les données, les filtrer et enfin distribuer les traitements afin de monter en charge.

Responsable : Zakia Kazi-Aoul
Travaillent aussi sur ce projet Yousra Chabchoub et Raja Chiky

Labellisation: Cap Digital

Type de financement : FUI (fonds uniques interministériel)

Période d’étude : 2014 – 2017

Cas d’application : la supervision des réseaux de transport et de distribution de l’eau potable

Expériences réalisées et réussies : la réalisation d’un prototype de supervision d’un réseau de transport et de distribution de l’eau potable

En savoir plus

Les partenaires :
ATOS
ONDEO SYSTEMS
Institut Gaspard Monge
Data_Publica

follow me on
team

Projet DAP

Détection automatique des pollens

DAP – Détection automatique des pollens

Près d'une personne sur trois est allergique au pollen en France. Les problématiques de détection et de reconnaissance des pollens sont donc importantes pour permettre une meilleure prévention de ces allergies.
Ce projet a pour but d'automatiser la détection, la reconnaissance et le dénombrement des pollens les plus allergisants en France. Actuellement, ces tâches sont effectuées par un opérateur humain qui analyse à l'aide d'un microscope les données collectées par des capteurs. Il dénombre et classifie manuellement les pollens qu'il détecte. Ces tâches peuvent devenir particulièrement pénibles en pleine saison, du fait de la quantité très importante des pollens. Dans ce projet, nous utilisons des outils de traitement d'images et d’apprentissage automatique afin d'aider l'opérateur en effectuant ces tâches de manière automatisée.

Responsable : Maria Trocan
Travaillent aussi sur ce projet Patricia Conde-Cespedes et Frédéric Amiel

Type de financement : collaboratif

Période d’étude : Octobre 2018 – Juin 2019

Cas d’application : ce projet doit permettre de pouvoir alerter la population en temps réel des risques allergiques pour permettre aux personnes concernées de prendre un traitement de manière préventive.

Expériences réalisées et réussies : l’ISEP participe uniquement dans la partie conception et modélisation.

Les partenaires :
LSCE
CEA
RNSA
Université Toulouse Paris Sabatier
IRT Saint Exupery
STAE Toulouse

follow me on
team

Projet USNB

Outils Numériques et Civic Tech

USNB - Universal Social Network Bus

Les appareils mobiles personnels et les objets connectés sont des éléments essentiels pour relier les personnes à leur environnement et à leurs communautés, ce qui peut contribuer à la détection, l’analyse et la prédiction de processus d'intérêt commun. L'objectif de cette recherche est d’étudier et de développer l'interface nécessaire pour faire face à l’hétérogénéité de tous ces composants (appareils mobiles personnels, objets connectés et personnes) pour encourager et améliorer la contribution des personnes à des processus de participation publique à l’échelle urbaine.

Pour en savoir plus sur le projet : Site web

Responsable : Rafael Angarita

Type de financement : Inria ADT, Inria CORDI-S, Civic Budget EIT Digital, Inria@SilliconValley

Période d’étude : 2016 - 2019

Cas d’application : nous nous concentrons sur les applications de Technologie Civique (technologie permettant l'engagement, la participation ou améliorant la relation entre le peuple et le gouvernement) mais nous pouvons appliquer notre recherche à la la conception et la réalisation de toute application nécessitant l'interconnexion de systèmes hétérogènes et distribués.

Le partenaire :
INRIA

follow me on
team

Projet BSS

Bike Sharing Systems

Systèmes de véhicules en libre-service : Modélisation, Analyse et Optimisation.

Les systèmes de Vélos en Libre-Service (VLS) deviennent un mode de transport urbain à Paris et dans de nombreuses autres grandes villes. Cependant, un problème majeur des VLS est l’hétérogénéité entre les stations en raison de la forte attractivité de certaines stations situées dans des zones d’intérêt. L'étude de cette hétérogénéité et des possibilités d’y remédier est un enjeu central du projet BSS. Le projet vise d’abord à comprendre l’utilisation actuelle des BSS en se basant sur un grand jeu de vraies données décrivant l’état des stations et les trajets effectués. L’analyse de ces données utilise des techniques de Machine Learning comme le Clustering et les méthodes de détection d’anomalies. La bonne connaissance des systèmes de BSS et de leurs usages est primordiale pour pouvoir proposer de nouvelles méthodes écologiques incitant les utilisateurs des BSS à mieux équilibrer le système, ce qui représente l’objectif final du projet.

Responsable : Yoursa Chabchoub

Type de financement : PGMO : Programme Gaspard Monge pour L’optimisation et la recherche opérationnelle

Période d’étude : Octobre 2013 –Septembre 2015

Cas d’application : Cas d’application : Cette étude peut être étendue aux voitures électriques en libre-service.

Le partenaire :
Laboratoire d’Informatique de Polytechnique
INRIA
IFSTTAR
Université Paris Nanterre

follow me on
team

Projet REAF

Récupérateurs d’énergie autonomes et flexibles

Alimentation énergétique de capteurs communicants dans les systèmes flexibles

Ce projet de recherche concerne l’étude et la conception de systèmes de récupération d’énergie mécanique dans des environnements vibratoires fortement contraints. Il s’agit d’alimenter des capteurs permettant de mesurer des variables critiques soit pour l’usage de l’objet, soit au cours de sa fabrication. Les applications concernent essentiellement les systèmes embarqués (véhicules, machines électriques ou pneumatiques) ou l’internet des objets.

Responsable :
Alexis Brenes : conception et optimisation de système
Mariam Dème Camara : conception de circuits électroniques flexibles

Labellisation: Financement privé

Type de financement : Privé industriel

Période d’étude : Phase 1 : étude de faisabilité : Novembre 2018 – Mai 2019. Date potentielle de fin : 2022

Cas d’application : Industriels : « Industrial Internet of Things
(I-IoT) » : Mesure des caractéristiques d’usure de pièces industrielles
Grand public : aide à la navigation piétonne ou supervision d’activités sportives.

Expériences réalisées et réussies : Premiers résultats de production d’énergie à l’aide de composite flexible

Les partenaires :
Laboratoire de Recherches et de Contrôle du Caoutchouc et des Plastiques

follow me on