Les Classes Préparatoires Associées (post bac)

Sous contrat avec l’État, les Classes Préparatoires Associées (CPA) avec Stanislas implantées à l’ISEP suivent le programme des filières MPSI/PSI.

Les classes préparatrices associées, d’une durée de deux ans, s’adressent aux bacheliers S ayant un réel intérêt pour les sciences, leur modélisation et l’abstraction.

Elles sont gérées en association avec le lycée Stanislas voisin. Les cours ont lieu dans les locaux de l’ISEP situés rue Notre-Dame des Champs.

Le programme est celui des Classes Préparatoires scientifiques aux Grandes Écoles de type MPSI puis PSI : Mathématiques, Physique, Sciences de l’Ingénieur, Informatique (Python), Français et Anglais.
Les élèves bénéficient aussi d’une LV2, d’une formation humaine sur la communication et l’éthique de l’ingénieur, d’un encadrement renforcé en langues étrangères, en travaux pratiques et dans la réalisation des TIPE.

Ces classes préparatrices associées donnent aux élèves des méthodes de travail efficaces et rigoureuses, ainsi que les connaissances fondamentales approfondies nécessaires à tout ingénieur. Ses enseignements préparent au Cycle Ingénieur dans la sérénité d’un contrôle continu, tout au long des deux années du cycle.

Libérés de la préparation des concours et moins bousculés par le temps, les élèves peuvent privilégier la compréhension des parties fondamentales du programme.

Les enseignants sont très attachés à la réussite de leurs élèves, qui intègrent quasiment tous le Cycle Ingénieur après les deux années préparatoires. Ce passage en Cycle Ingénieur se fait sur la base d’un contrôle continu. Le secret de la réussite repose sur un travail régulier.

Un accord avec l’Université Paris 7 permet aux élèves de s’inscrire en cumulatif. Les élèves qui le souhaitent peuvent bien sûr présenter leur candidature aux concours CPGE traditionnels.

Le recrutement pour ces classes préparatrices associées se fait sur la plateforme ParcourSup via le Concours Puissance Alpha.

 

Témoignage de Timothée Desrousseaux, élève en deuxième année des Classes Préparatoires Associées :

Pourquoi avoir choisi l’ISEP ?

Je trouvais stimulant intellectuellement de dépasser ses limites comme on le fait dans une classe préparatoire CPGE tout en évitant de se fermer des portes. Après deux années de travail intensif, on peut présenter les concours sans subir l’anxiété liée aux classes prépa habituelles, 97% des étudiants intègrent l’école d’ingénieur après le CPA, ce qui est rassurant !
Le cycle ingénieur quant à lui jouit d’une ancienneté et d’une réputation significative auprès des entreprises, c’est une belle carte de visite !

Qu’avez-vous apprécié en 1ère année des Classes Préparatoires Associées ?

L’ambiance de travail qui y règne. Grâce aux khôlles hebdomadaires, nous sommes constamment stimulés et ce rythme nous permet d’avancer très vite. C’est un encadrement qui me plaît beaucoup. Je ne sais pas encore précisément vers quel parcours je vais me tourner plus tard, j’ai encore deux ans pour y réfléchir mais il y a déjà des secteurs qui m’intéressent particulièrement tels que le Big Data ou encore l’Intelligence Artificielle.

Programme des Classes Préparatrices Associées :

Plus d'informations sur :
Pour intégrer l'ISEP après le bac :

Stages

Le programme des CPA, conçu par l’Éducation Nationale, n’inclut pas de stage obligatoire. Toutefois, afin de commencer leur apprentissage de la vie professionnelle, les élèves de ces classes peuvent effectuer des stages d’été.

Participation financière

Pour l’année scolaire 2019/2020 :

  • 1re année préparatoire : 3 330 €
  • 2e année préparatoire : 3 330 €
  • Langue vivante 2 facultative : 410 €.

« Parcours sécurisés ouverts » à Annonay, Avignon, Maubeuge, Metz et Orléans

 

Grâce à un accord entre l’ISEP et six lycées, il est possible de suivre les deux années préparatoires à :

L’environnement de travail y est privilégié, avec de petits effectifs et un coût global modéré, par exemple en logement en résidence ou en internat. Le Cycle Ingénieur s’effectue ensuite normalement à l’ISEP à Paris.

Dans tous les cas, le passage en Cycle Ingénieur se fait comme à Paris, avec les mêmes taux de réussite, sur la base d’un contrôle continu ; un travail régulier permet d’accéder à l’école d’ingénieur sans concours.  Ces « prépas sécurisées ouvertes » accueillent également des élèves d’autres écoles, dont HEI et l’ISEN.

Le recrutement pour entrer dans ces prépas se fait sur la plateforme ParcourSup directement auprès des lycées concernés.

Le choix de l’école d’ingénieur s’effectuera ensuite, au cours des deux années préparatoires.

Découvrez l'autre formation Post Bac de l'ISEP :